L’étiquette Bio marquée sur le flacon des produits cosmétiques signifie que tous les ingrédients viennent d’un champ bio. Il est très important de se protéger contre le soleil parce qu’il émet des rayons destructeurs de la peau.

Quels sont les types de rayons projetés par le soleil ?

Le soleil émet deux types de rayons : le rayon UVA et UVB. C’est le rayon UVB qui produit de la chaleur et nous brûle la peau. Tandis que le rayon UVA qui se transmet même à coup de lumière produit des réactions cutanées de la peau qui peuvent se transformer en cancer. Néanmoins, ces deux rayons peuvent nous procurer de la vitamine D qui est un fixateur de calcium, mais ils peuvent aussi bronzer la peau pour éliminer les peaux mortes.

Les rayons de soleil sont essentiels, mais on peut aussi en avoir une limite pour ne pas mettre en danger notre peau. Selon les médecins, pour se procurer assez de vitamine D, le corps humain peut bronzer au soleil pendant 10 minutes chaque jour. À condition que sa peau ne soit pas fragilisée par ses imperfections. L’usage de la creme solaire biologique est une priorité au quotidien.

Les critères de choix de la crème solaire biologique

Le premier critère est l’étiquette biologique. Puis, la seconde est le taux de l’indice de protection ou IP ou SPF qui est de 50+ la norme. Cet indice signifie que la crème peut protéger à 70 % contre les rayons UV, mais il faudra suivre le mode d’application et la qualité de la mise. Il faut aussi vérifier les ingrédients qui composent ce produit. Normalement, dans une crème solaire biologique, vous avez les produits naturels et les filtres minéraux. On parle des produits naturels comme l’huile de coco, et les filtres comme l’oxyde de zinc ou le dioxyde de titane. Ce sont des éléments minéraux autorisés dans les produits bio. Et puis, on a les additifs comme l’arôme naturel ou des teintes naturelles.

Le dernier critère à ne pas négliger est la puissance de la marque, et le prix du produit, puis sa quantité contenue dans le flacon.